aldweb

Fermer I. aldweb

Fermer II. Gratuitiels PC

Fermer III. Gratuitiels Palm

Fermer IV. Partagiciels Palm

Fermer V. iziBasic Palm

Fermer VI. Connaissance Palm

Fermer VII. Ordinateur Poche

Fermer VIII. miniPortail

Recherche




Newsletter
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
S'abonner
Se désabonner
293 Abonnés
Webmaster - Infos
Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

Pagerank

Pub Google
article.gifPP, l'outil de développement Pascal embarqué PalmOS, est MATURE
 PP, l'outil de développement Pascal embarqué PalmOS, est MATURE - Posté le 12/12/02

  
Palm OSPP, le sympathique compilateur Pascal embarqué qui permet de coder, compiler, faire tourner (et planter!) des applis directement sur Palm a progressé de façon époustouflante depuis mon dernier article du 7 octobre dernier.

Aussi, un état des lieux s'imposait que vous trouverez donc dans cet article.




Présentation de PP version 1.05a

On peut le dire tout de suite, PP permet maintenant de faire des vrais applis Palm (PRC de type 'appl') avec interface graphique et accès à l'ensemble des API Palm OS et plus seulement des applis typées "console".

C'est peu dire que Philippe Guillot, le remarquable programmeur FRANCAIS (cocorico !) de PP, a travaillé d'arrache pied pour arriver à ce résultat. Voici donc résumées les améliorations par rapport à la version 1.01b :
  1. le type integer est passé sur 32 bit (précédemment sur 16 bit) ce qui a ouvert l'intégralité des API Palm OS à PP.
  2. le type string est maintenant un type d'appel et de retour de fonction, autre nécessité pour l'accès aux API Palm OS.
  3. nouvelles directive de compilation { $ r resourcefilename } (intégration d'un fichier ressources créé avec RsrcEdit) et { $ appl creatorID } (indiquant la création d'une appli autonome).
  4. il reste possible de générer des petites applis de style "console", ce qui fait de PP un outil unique. On a le choix entre 2 typologies de programmation : des vrais applis Palm et des applis "console" pour les tests et algorithmiques rapides !
  5. apparation de la directive { $ code HACK,creatorID,1000 } qui, vous l'aurez compris, permet d'ores et déjà de programmer des Hacks depuis PP !
  6. un truc qui a l'air tout bête et que Philippe omet même de dire : le code compilé est fortement optimisé. Ainsi ne sont retenus dans le code final que les procédures et fonctions réellement utilisées (à l'inverse de OnBoardC par exemple) !
  7. l'interface utilisateur appelée PPShell a été presque trivialement migrée d'un code OnBoardC en code PP.

Des exemples concrets de programmes développés en PP

Du coup, il devenait complètement envisageable de porter l'ensemble de mes applis exemple (Cells, Matches, NekoCat et Numerus : voir sur mon aldweb Site) pour HSPascal dans PP. L'adaptation du code, sitôt une biblio SysTraps.pas écrite (appel aux API Palm OS les plus courantes), s'est avérée carrément SUPER facile.

Aussi, je ne peux que vous convier à lire les codes sources de mes programmes exemples disponibles en téléchargement sur mon aldweb Site, un bon exemple valant toujours mieux qu'un long discours.



Le futur de PP

Et le travail ne s'arrête pas là, loin s'en faut ! Philippe évalue (il évalue car tout ne sera peut-être pas réalisable aisément, ni souhaitable...) maintenant comment :
  • avoir des Units plutôt que des fichiers inclus avec la directive { $ i filename.pas }, avec l'idée sous-jacente de permettre la programmation facilitée du multi-segments (qui est déjà possible dans la version actuelle !).
  • faire en sorte que PP puisse s'autocompiler... ce qui demanderait un énorme travail de migration du code source de PP (déjà écrit par Philippe directement sur son Palm en OnBoardC !) du langage C au langage Pascal ! L'idée sous-jacente est de se passer d'OnBoardC...
  • fournir une compilation ARM (oui, vous avez bien lu !) en plus de la compilation DragonBall.


En conclusion, PP a atteint en quelques temps un niveau de fonctionnalité étonnament puissant.
De plus, PP n'a maintenant plus à rougir ni devant son "géniteur" OnBoardC, ni devant un compilateur C ou Pascal sur PC puisqu'il permet d'obtenir des résultats équivalents à ceux obtenus avec ces outils !
Et vous verrez dans un de mes prochains articles que la vitesse du code généré par PP est au rendez-vous. En attendant, vous pouvez vous référer à mon article La performance des outils de développement sur Palm OS.


Pour finir, rappelons ici l'adresse de la page officielle de PP : http://www.total.net/~hkonstas/pp.html

aldweb
qui ne programme presque plus qu'en PP...

Date de création : 01/01/2003 @ 00:00
Dernière modification : 01/01/2003 @ 00:00
Catégorie :


Imprimer l'article Imprimer l'article

 
react.gifRéactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

 
Spécial !



Version mobile
de l'aldweb Site

m.aldweb.com


Ni Français, ni Anglais ?

Essayez donc l'un de ces drapeaux :
[de] [es] [it] [pt]
Géolocalisation
Météo / Spam / www

Météo Lyon


aldweb contre le SPAM


Sites web de la famille

Sondage
Comment trouve-tu le nouvel habillage de l'aldweb Site ?
 
Superbe !
Joli
Moyen
Moche...
Résultats
News Amis
^ Haut ^